coupaillé

coupaillé

⇒COUPAILLÉ, ÉE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de coupailler.
II.— Emploi adj. Qui est coupé en petits morceaux, de façon irrégulière. Les poumons ramollis, coupaillés, tombant en copeaux (ARTAUD, Théâtre et double, 1938, p. 26).
Au fig. Entrecoupé, interrompu. La nuit (...) toute coupaillée de chants rétrécis et incohérents comme le hoquet (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 164).
Rem. On rencontre ds la docum. les var. coupassé (G. SAND, Les Maîtres sonneurs, 1853, p. 121) et coupacé. Les opérés coupacés et livides, en plusieurs tronçons (L. DAUDET, Dev. douleur, 1931, p. 65).
Fréq. abs. littér. :3.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aille — antiquaille assaille avitaille baille bataille blanchaille bleusaille blocaille boustifaille braille broussaille caille canaille carton paille chamaille cisaille cochonnaille contre taille coupaille couraille courcaille criaille discutaille… …   Dictionnaire des rimes

  • aye — aiguail ail aille antiquaille assaille attirail autorail avitaille aï bail baille bataille bercail blanchaille bleusaille blocaille bonsaï boustifaille braille broussaille bye bye bye bétail caille camail canaille caravansérail carton paille… …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”